Aménagement

Comment réaliser une rocaille de jardin ?

rocaille de jardin
Written by Irma Smith

Trouver des idées d’aménagement de son jardin n’est pas forcément évident. Tandis que certains préfèrent des jardins un peu sauvages et luxuriants, d’autres font plus dans la simplicité en optant pour quelques massifs de fleurs.

La rocaille de jardin est une des options possibles pour structurer un espace vert. Même si la technique ne semble pas compliquée à première vue, il est nécessaire de respecter certaines étapes pour que le rendu soit tel qu’ imaginé.

Préparer le terrain pour pouvoir y installer la rocaille

Premièrement, il s’agit de choisir le terrain sur lequel on veut installer sa rocaille de jardin. Il peut s’agir d’un endroit en pente, de tout ou une seule partie de l’espace.

Si la rocaille est installée dans un endroit pentu, il sera intéressant de la délimiter par une barrière afin d’empêcher que les cailloux ne glissent au fur et à mesure du temps et des intempéries.

En fonction des plantes qu’on souhaite intégrer dans ce nouvel aménagement, il sera nécessaire de prendre en compte l’exposition et l’ensoleillement.

Ainsi, la plupart de plantes de rocaille apprécient d’être à la lumière et au soleil, mais supportent mal une exposition directe permanente. La rocaille de jardin s’associe très bien à des petits points d’eau ou fontaines. Elle permet aussi de délimiter un espace, en encadrant un escalier extérieur par exemple.

Une fois cette délimitation faite, il est ensuite nécessaire de préparer le terrain. Pour cela, il faut d’abord en dégager toute la végétation et les débris qui peuvent s’y trouver.

Quand l’espace est nettoyé, il est indispensable de procéder à un drainage du sol. Il n’y a pas besoin d’avoir une couche de terre très importante puisque les plantes de rocaille de jardin ont des racines peu profondes.

Choix des pierres et des plantes

Une fois le terrain prêt, il faut alors le recouvrir avec les pierres pour obtenir cet effet de rocaille. On privilégie toujours le matériel que l’on a déjà chez soi.

Ainsi, si des cailloux et pierres ont été dégagés pour créer un potager par exemple, on se servira de ce matériel pour réaliser la rocaille.

Il peut être intéressant de varier la taille des pierres et des cailloux, en alternant de gros morceaux avec des plus petits éléments.

Si le terrain est en pente, les plus grosses pierres doivent être placées dans le sens inverse de la pente, ce qui évitera qu’elle ne glisse avec le temps ou lors de forts épisodes de pluie.

Pour donner plus de reliefs à la rocaille, il peut aussi être intéressant d’alterner des zones de petits cailloux et zones de plus grosses pierres.

Dans tous les cas, il est important de prévoir le design avant de se lancer dans l’installation de la rocaille pour avoir déjà une idée assez précise de l’effet recherché.

L’étape suivante consiste à acheter les plantes qui seront installées dans cette rocaille de jardin. Ce choix s’effectue en fonction du climat, de l’exposition et de l’effet recherché. En effet, le style peut varier du type jardin japonais à des designs plus contemporains, épurés ou au contraire regorgeant de plantes.

Avant de planter, installer les plantes au sol à l’endroit désiré permet d’avoir une première idée du rendu général et de pouvoir apporter des modifications si besoin.

En général, il est préférable d’acheter des plantes qui aiment les terrains secs et assez pauvres. La verveine, le géranium et d’autres plantes sont particulièrement heureuses dans les rocailles.

Il peut être intéressant d’alterner plantes vivaces et petits arbustes pour donner de la hauteur et du mouvement. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel qui vous indiquera les plantes les plus en adéquation avec votre projet.

De même, pour un rendu le plus agréable possible tout au long de l’année, il est important de penser en termes d’époque de floraison, afin d’avoir de la couleur tout au long de l’année et pas seulement au printemps et en été. Une fois sur de l’aménagement de la rocaille, il faut alors planter puis arroser délicatement.

L’entretien de la rocaille

Malgré ce que l’on pourrait penser, les zones de rocaille demandent un minimum d’entretien, surtout la première année où un arrosage régulier sera apprécié.

Puis, il suffit de procéder à des désherbages régulièrement et de tailler si besoin pour que la rocaille évolue naturellement au fil des ans, rendant cet aménagement de mieux en mieux intégré dans l’espace.

La rocaille permet de limiter la prolifération de mauvaises herbes, tout en gardant la chaleur et l’humidité de la terre et ainsi protéger les plantes de trop grandes variations.

Pour les débutants et jardiniers en herbe, il peut être intéressant d’expérimenter la rocaille de jardin sur une petite partie bien délimitée de son espace vert, puis d’agrandir si le résultat est à la hauteur des espérances.

About the author

Irma Smith