Jardin

Comment bien utiliser une tronçonneuse ?

apprendre a utiliser tronçonneuse
Written by Irma Smith

La tronçonneuse a de plus en plus la cote auprès des particuliers en raison de toutes les fonctions qu’elle assure au quotidien.

En effet, elle permet de réaliser des travaux d’abattage, de débitage ou d’élagage. On peut aussi s’en servir pour couper du bois, tailler des haies ou pour des travaux d’entretien d’espaces verts. Mais, l’usage de cet outil n’est pas sans risque.

À la moindre imprudence, le pire peut arriver. De même, une mauvaise utilisation de la machine peut entraver son fonctionnement. Il revient donc à l’utilisateur de la manipuler avec beaucoup de dextérité pour exploiter au mieux ses capacités, mais également pour éviter de se blesser ou de l’endommager.

Quels sont les composants d’une tronçonneuse ?

Connaître les composants de votre tronçonneuse vous aidera à mieux appréhender son fonctionnement. Les principales pièces sont : guide-chaîne, chaîne, pignon d’entrainement, lanceur, carter, gâchette, poignée, dispositif de protection, moteur (de type électrique ou thermique).

La majorité des pièces sont facilement remplaçables en cas de panne. Toutefois, si la chaîne de votre machine en vient à s’user avec le temps, il n’est pas nécessaire de procéder aussitôt à un remplacement.

Vous pouvez facilement vous procurer une affûteuse de chaîne électrique sur le marché. Un bon affûtage vous permettra non seulement de prolonger sa durée de vie, mais aussi de conserver une coupe nette.

Des vêtements de protection pour travailler en toute sécurité

Par vêtement, on entend les équipements de protection individuelle (EPI). En effet, avant tous travaux à la tronçonneuse, il est primordial d’enfiler une tenue adéquate pour votre sécurité.

Cependant, vous devez vous assurer qu’elle est bien adaptée à la nature du travail à réaliser. Votre vêtement doit être bien ajusté sans pour autant entraver vos mouvements.

En règle générale, certains EPI sont indispensables et doivent répondre aux normes en vigueur. Il s’agit de :

  • Casque de sécurité
  • Protections des jambes (pantalons et jambières de sécurité)
  • Bottes de sécurité ;
  • Gants de protection ;
  • Protections auditives (bouchons d’oreilles ou coquilles anti-bruit) ; et
  • Lunettes de sécurité

Même s’ils sont très efficaces, surtout en présence des renforts anti-coupure, les EPI ne sauraient se substituer à des pratiques de travail sécurisées. Il est donc recommandé de se fier scrupuleusement aux informations relatives à la sécurité fournies dans le manuel d’utilisation de votre tronçonneuse. Vous devez aussi respecter certaines règles.

Les précautions d’usage avant démarrage

apprendre a utiliser tronçonneuse

Ici, nous parlerons de législation, mais aussi de mesures de sécurité auxquelles vous devez vous soumettre avant de démarrer votre engin.

Se référer à la législation régissant l’utilisation des tronçonneuses

Il est important de savoir que l’utilisation d’une tronçonneuse est régie par une réglementation au niveau de la mairie de votre commune. Vous devez la consulter avant de faire l’acquisition d’un modèle sur le marché. Ce faisant, vous vous assurez de ne pas perturber le voisinage.

En effet, le bruit d’une tronçonneuse à moteur thermique peut être assez rédhibitoire. Il incombe ainsi à l’utilisateur de respecter les horaires d’utilisation sous peine de payer une amende ou d’être poursuivi.

En général, il est autorisé d’effectuer des travaux avec une tronçonneuse :

  • Du lundi au vendredi de 08h30 à midi le matin et de 14h30 à 19h30 le soir ;
  • Le samedi de 09h à 12h le matin et de 15h à 19h le soir ; et
  • Le dimanche uniquement en journée (de 10h à midi)

Procéder à une vérification de routine

Il est nécessaire de procéder à la vérification de votre tronçonneuse avant toute utilisation. Ce principe est d’autant plus important si vous démarrez votre machine pour la première fois. Ainsi, dans un premier temps, vérifiez le filtre à air en relevant le capot. C’est important de s’assurer de son niveau de propreté. Si vous notez la présence de saletés, procédez au nettoyage du filtre en utilisant de l’alcool à brûler.

Ensuite, vérifiez la tension de la chaîne et contrôlez le niveau d’huile ou de carburant selon une procédure détaillée dans la notice d’utilisation. Aussi, assurez-vous bien de pousser le frein de chaîne vers l’avant et d’enlever les caches de protection.

Une fois que toutes ces précautions sont prises, vous pouvez enfin mettre la machine en marche soit en actionnant la commande dédiée (dans le cas d’un modèle électrique ou fonctionnant sur batterie) soit en tirant la poignée du lanceur avec un mouvement sec et court (pour un modèle thermique).

Quelques conseils d’utilisation

Voici d’autres conseils pour bien manipuler une tronçonneuse :

  • Assurez-vous que le poids de votre machine est adapté à votre morphologie ainsi que son ergonomie afin de toujours en garder le contrôle ;
  • Gardez une position stable, quelle que soit la nature des travaux à réaliser ;
  • N’utilisez jamais l’extrémité de la chaîne pour couper du bois, mais plutôt le milieu (et en pleine puissance) pour éviter qu’il ne se produise un effet de rebond de la machine qui pourrait vous être fatale ;
  • La main droite doit être positionnée sur la poignée arrière tandis que la main gauche est posée derrière l’arceau de protection sur la poignée avant ;
  • Utilisez la machine comme un droitier autrement vous ne serez pas protégé par les éléments de sécurité ;
  • Procédez régulièrement au nettoyage de votre machine pour la débarrasser des saletés et de la graisse qui peuvent réduire son efficacité.

En définitive, l’utilisation d’une tronçonneuse doit se faire dans les règles de l’art pour un bon rendement.

About the author

Irma Smith