Jardin

Planter du bambou : comment en faire pousser dans son jardin ?

planter du bambou
Written by Irma Smith

Le bambou est la plante ligneuse qui démontre la plus forte croissance au monde. La pointe de croissance a été mesurée à plus de 120cm en 24 heures ! Le phénomène est dû au système unique de rhizome, qui est également tributaire des conditions climatiques et du type de sol.

Des espèces préhistoriques de bambou atteignent la hauteur de 70m. Le bambou pousse dans divers climats, du tropical au climat froid des montagnes. Il a un fort impact économique et culturel en Asie de l’Est et Sud-est, où il est utilisé comme matériau de construction, comme une source de nourriture, et dans les jardins. La plus grande difficulté en ce qui concerne la plantation du bambou est finalement non pas de le faire pousser, mais d’en contrôler l’épandage, qui peut être très agressif. Il existe deux variétés, le bambou cespiteux fargesia qui pousse en touffe serrée qui ne se propage pas et le type traçant qui a un comportement agressif.

10 choses à savoir avant de planter du bambou

  • 1. Le bambou est heureux dans les sols limoneux et modérément acides. Il a besoin d’au moins cinq heures de lumière directe du soleil par jour, de beaucoup d’eau et d’engrais. Les jeunes pousses aiment être légèrement à l’ombre et acceptent volontiers une légère brise.
  • 2. Plantez les bambous à 90cm de distance pour obtenir un écran dense. Ils pousseront d’environ 50cm par an et atteindront leur taille adulte en cinq ou six ans. Le type de bambou dit traçant doit être planté de manière plus éloignée, cependant l’écran mettra plus de temps à se former. Ce type de bambou pousse de 90 à 120cm par an et se propage de façon équivalente.
  • 3. L’élagage des racines est vivement recommandé pour contrôler la propagation. Une barrière de polyéthylène à haute densité peut être utilisés pour contrôler l’épandage, mais elle doit être installée correctement. La barrière doit être placée à 70cm de profondeur autour de l’arbre. Les rhizomes peuvent se diriger vers le bas lorsqu’ils rencontrent un obstacle, la barrière doit donc être suffisamment profonde pour empêcher leur progression. Une méthode moins coûteuse consiste à creuser une tranchée d’environ 25cm de profondeur autour de la plantation. Cette méthode vous oblige à vérifier régulièrement la plantation, pour vous assurer que les rhizomes n’essaient pas de traverser la tranchée, et les couper. Le contrôle concernant l’invasion des rhizomes doit être effectué chaque automne, que vous utilisiez le système de tranchée ou la méthode de barrière.
  • 4. Déposer au moins 5cm de matière organique autour de la plantation et à l’endroit où vous voulez que pousse votre bambou. Ne pas ratisser les feuilles de bambou, dans la mesure où elles recyclent la silice et d’autres éléments nutritifs nécessaires au bambou. Elles permettent également au sol de rester humide.
  • 5. La plantation peut être faite à n’importe quelle période de l’année par climat doux mais la plante doit avoir le temps de durcir avant la première vague de froid.
  • 6. Faites pousser votre bambou dans un container si possible, cependant cela requiert plus d’attention car la plante ne sera pas aussi robuste que les plantes cultivées dans le sol.
  • 7. Le tuteurage ou l’haubanage des jeunes pousses peut être nécessaires pour prévenir les dommages causés par le vent. Les cordes du hauban doivent être attachées à la chaume à mi-hauteur, et à de courts pieux sur trois ou quatre côtés de la plante de façon à fournir assez de force pour empêcher l’arrachage des pieux.
  • 8. L’arrosage doit être fréquent. Tous les jours par temps chaud et deux fois par semaine si les conditions climatiques sont tempérées. N’arrosez pas les nouvelles plantations de bambous tous les jours, cela pourrait provoquer une chute de feuilles excessive, mais sachez qu’elles peuvent également souffrir de trop peu d’eau.
  • 9. La fertilisation est nécessaire pour obtenir une plante saine. Un engrais pour pelouse riche en azote conviendra parfaitement, mais un engrais organique riche en azote est meilleur. Il doit être réparti à 5-7cm de profondeur autour de la base et autour de la plante là où vous souhaitez qu’elle se propage.
  • 10. L’élagage est nécessaire pour garder un beau bambou. Cela implique l’élimination des vieux chaumes abîmés, et de toutes les branches mortes. Le bambou peut également être taillé pour former une haie similaire à celle formée par d’autres plantes à haie. Ces deux méthodes de taille doivent être réalisées lorsque les jeunes chaumes ont atteint leur hauteur adulte, au printemps ou en été. Votre bambou ne devrait subir qu’un seul élagage majeur, avec des retouches à d’autres périodes de l’année.

Le bambou est une plante unique et intéressante. Il exige beaucoup de travail pour maintenir sa croissance dans la zone que vous souhaitez couvrir. Le bambou peut faire office d’écran ou de haie de façon splendide, et il a une longue durée de vie, il peut être un bon investissement de temps et d’efforts.

About the author

Irma Smith