Notre société actuelle évolue, tout comme les habitudes alimentaires de chacun. Les producteurs ont bien plus de difficultés à vendre leurs récoltes à travers notre territoire.

Cependant, depuis quelques années, les citoyens se tournent vers les produits locaux. La raison est simple : manger des aliments plus sains récoltés directement en France et court-circuiter les grandes surfaces.

En ouvrant les yeux sur ces différents points, les producteurs et citoyens effectuent un partenariat gagnant-gagnant.

Comment savoir si on achète local ?

Et oui, après tout, qu’est ce que ça signifie acheter local ? Est ce que cela veut dire acheter à l’artisan du coin, ou acheter des produits français, tout simplement ? Sont en fait considérés comme locaux les produits qui n’ont pas parcouru plus de 500 kilomètres dits alimentaires.

Selon cette définition, on peut manger local en habitant à la frontière espagnole en mangeant des fruits espagnols…donc de manière un peu plus pragmatique, disons que manger local, c’est manger des produits qui ont poussés chez vous, dans votre région !

Les bonnes raisons d’acheter des produits locaux

les français et le local

En mangeant local, vous aurez la possibilité de découvrir de nouvelles saveurs. Vous redécouvrirez le goût de la nourriture. En effet, grâce aux maraîchers et producteurs locaux, vous consommerez des aliments frais et, surtout, de saison. Un choix qui vous permettra de retrouver dans votre assiette des variétés que vous n’auriez jamais soupçonnées. Grâce à cette production locale, vous bénéficiez également d’une alimentation équilibrée. Vous laissez de côté les produits industriels et vous ouvrez vos papilles à de nouvelles denrées.

L’autre avantage, en passant par des producteurs locaux, est de pouvoir participer à la vie communautaire. Vous vous rendez chaque semaine chez votre producteur ou maraîcher et vous venez chercher votre commande. Une fois sur place, vous avez l’occasion de discuter avec lui, afin de partager avec lui son quotidien, ses difficultés face aux grandes surfaces…

Vous aurez également la possibilité d’en apprendre plus sur ses récoltes et sur les produits que vous achetez et donc consommez. Des moments conviviaux qui plaisent de plus en plus aux citoyens.

En plus de soutenir l’économie locale et faire acheter des produits meilleurs pour la santé, moins chers. Manger local, c’est surtout manger mieux, avec plus de goût ! Comparez donc les tomates de votre petit producteur à celles de votre grande surface…

Il n’y a pas que vos légumes, pensez aussi aux œufs ! Emmenez vos enfants voir les cocottes qui gambadent en pleine nature, soyez certains que vos œufs proviennent de poules véritablement élevées en plein air, heureuses !

Enfin, manger locale, c’est préserver son patrimoine, selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), 75 % des variétés agricoles cultivées dans le monde ont disparu depuis 1900, 75 % des variétés agricoles cultivées dans le monde ont disparu depuis 1900 !

Les produits locaux s’invitent de plus en plus en cantine

Les parents sont désormais conscients que leurs enfants ont besoin de manger sainement. Malheureusement, les cantines ne proposent généralement pas des repas diététiques.

Les enfants mangent des aliments peu chers et des repas préparés à la va-vite. Malgré tout, il était urgent de se rendre compte que la nourriture proposée n’était pas la bonne. Ainsi, peu à peu les conseils départementaux s’intéressent à l’alimentation des enfants.

Bien évidemment, ce changement doit se faire convenablement, sans augmenter considérablement le prix des repas. C’est ce que font plusieurs établissements. En proposant des prix égaux aux prix actuels, ils font en sorte de trouver des producteurs et maraîchers locaux pour les aider dans leur souhait de mettre en place une alimentation plus saine.

Au-delà de manger correctement, cette nouvelle décision participe également au soutien de l’agriculture locale. Revenons aux bases et proposons désormais à nos producteurs l’opportunité de vendre leur produit à travers la France. Découvrons ensemble de nouvelles saveurs et faisons marcher l’économie française et non exclusivement mondiale. Les retombées n’en seront que plus intéressantes et importantes.

4 conseils pour être un pro de la consommation locale

Voici nos tops-conseils :

  1. Favorisez les circuits courts, allez à la rencontre des producteurs près de chez vous, rejoignez le mouvement AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne). Ne faites pas confiance aveugle au producteur, demandez à voir son exploitation ! Pour trouver ceux près de chez vous => https://laruchequiditoui.fr/fr
  2. Allez en magasin bio avec vos propres sacs et privilégiez les légumes sans emballages et en vrac, même si ils ton moins bonne mine. Vous ferez en plus des économies !
  3. Achetez vos légumes bio, et redécouvrez leurs saveurs ! Allez zou, au fourneau, brossez vos légumes sous l’eau, et conservez la peau, riche en nutriments. Loin des pesticides, vous vivre heureux…et repus !
  4. N’achetez que de saison ! Ainsi, vous ne mangerez pas toujours la même chose, à vous les nouvelles saveurs, de plus, manger de saison, c’est manger des aliments plus sains qui ont plus de nutriments