Désirez-vous clôturer votre habitation ? Souhaiteriez-vous tracer les limites de votre jardin ou encore borner votre terrain ?

La ganivelle est sous tous les rapports la solution idéale qui pourra vous donner entière satisfaction. Mais, pourquoi et comment installer une ganivelle chez soi ? Dans cet article, nous ferons la lumière sur tout ce qu’il y a à savoir sur la ganivelle dans la seule intention de répondre à vos interrogations.

Qu’est-ce qu’une clôture ganivelle ou barrière girondine ?

La ganivelle ou « barrière girondine » est une clôture composée de regroupement de lattes de bois. Ces lattes étant verticales, elles sont détachées les unes des autres par une ouverture dont la largeur définit la pénétrabilité de la barrière, et regroupées par des tours de fils de fer qui sont recouverts de couche de zinc.

Quelle est l’histoire de la ganivelle et quels sont les matériaux utilisés dans sa composition ?

Bien avant le XIXème siècle en Île-de-France, la maison des campagnes au toit de chaume se faisait désignée de « ganivelle » ou de maison champêtre au toit recouvert d’une ganivelle. Par ailleurs, le mot ganivelle est aussi employé dans l’ouest de la France pour tracer le portrait des barrières Vauban tandis qu’en Auvergne, il représente le porche d’une église, comme à Auzon ou à Nonette.

Plusieurs matériaux entrent en jeu dans la composition d’une ganivelle. Nous pouvons citer entre autres : les treillages échalas, les écorces, les pointes fendues, les fils doubles, les rouleaux de 10 m linéaires, etc.

Quels sont les avantages de l’utilisation de la ganivelle ?

L’utilisation d’une ganivelle est essentielle pour réduire au maximum la vitesse du vent qui la traverse et également pour provoquer la chute de matières transportées comme le sable. Elle est d’une grande utilité dans les projets de reconstitution ou de protection des dunes littorales.

Mieux, son rôle de barrière lui offre la possibilité de gérer les mouvements ou flâneries des individus sur les sites. Son architecture et sa façon de se présenter lui donnent une adhésion impeccable dans tous les parcs et jardins. C’est la délimitation parfaite pour préserver son jardin de légumes des animaux de compagnie.

En outre, l’utilisation de la ganivelle permet de masquer les lieux inappropriés de votre maison, borner le foisonnement des amas de neige entassés par le vent, préserver l’accès d’un étang, etc. Retrouvez en un large choix sur cloturedeco.fr.

Quels sont les inconvénients de l’utilisation de la ganivelle ?

Pour ce qui est des inconvénients de l’utilisation de la ganivelle, nous pouvons citer par exemple son entretien, qui est d’une importance capitale et qui doit se faire à des intervalles répétés afin de prolonger la durée de vie de votre barrière.

De même, le coût de la ganivelle est fonction de l’essence de bois que vous choisissez, ce qui peut également déséquilibrer votre budget. En outre, il y a des catégories de bois de mauvaise qualité qui peuvent facilement se décomposer. Pour cela, il est d’une importance capitale de choisir une ganivelle bien traitée qui est susceptible de faire face aux intempéries.

Comment installer une ganivelle ?

L’installation d’une ganivelle se fait de façon stratégique et nécessite une méthode appliquée. Pour réussir l’installation d’une ganivelle, il est indispensable de ne pas brûler les étapes et d’adopter une conduite ordonnée. Pour ce qui est de l’installation de notre ganivelle, nous allons procéder en deux phases à savoir :

La mise en place des poteaux de fixation

D’abord, il faut enfoncer les poteaux aux 2 bouts afin de garantir un bon alignement de la clôture. Ensuite, faire par exemple des trous de 50 cm de profondeur et de 127 mm de diamètre. Les trous doivent faire le même diamètre que ceux des poteaux ou piquets. Après, il faut enfoncer le poteau épointé en châtaignier dans le trou.

Pour enfoncer convenablement le poteau sans abîmer la tête, il faut se servir soit d’une masse à clôture soit d’un pilon à poteau. Après la pose du premier poteau au fond du trou, il faut positionner le second poteau à l’autre bout à une distance de 1,50 à 1,80 m, et vérifier le niveau en étirant une corde tendue entre les 2 poteaux.

Au cas où vous remarquerez la présence de pierres ou de racines lors du creusage, servez-vous d’une barre à burin ou d’une pointe. La pointe brise les pierres tandis que la barre à burin découpe à la fois les racines et creuse.

La mise en place du rouleau de ganivelle

Avoir en premier lieu recours à une pince spéciale clôture pour sectionner les fils de fer. Ensuite, il faut dévider complètement le rouleau par terre en s’assurant de positionner les pointes vers le haut. Puis, maintenir à 3 niveaux (en haut, au milieu puis en bas) avec vis et fils la première latte au premier poteau. Refaire par la suite le même processus pour retenir la ganivelle sur tous les poteaux. Toutefois, il faut noter qu’il est important de prendre les différentes mesures avant l’achat des matériaux.

À présent, vous êtes éclairés à suffisance sur les raisons de l’utilisation de la ganivelle ainsi que sur son installation. Adoptez nos techniques et astuces non seulement pour rester à l’abri des regards déplacés ou délimiter votre potager, mais aussi pour vous affirmer en tant que spécialiste des installations de ganivelles.