Agriculture

Culture Indoor : comment cultiver le cannabis en intérieur ? 

culture de cannabis en intérieur
Written by Irma Smith

Le cannabis est une plante annuelle de genre botanique faisant partie de la famille des Cannabaceae.

Elle est originaire d’Asie du Sud, comme toutes les plantes de cette famille. Le Cannabis a donc besoin d’un climat chaud afin d’être cultivé, comprise entre 20 et 30°C selon la période, et a besoin d’une humidité assez conséquente, mais dégressive : en période de pousse, on tourne aux environ des 65%, 60 à 40 % en période de végétation et de floraison, et 40 à 30% en fin de floraison.

Il s’agit donc d’une plante difficile à faire pousser en Europe, car elle demande du matériel de culture indoor spécifique afin de la garder dans des conditions semblables à celles de son milieu d’origine, ainsi que des soins bien particuliers.

Utilisation du cannabis

On va oublier l’utilisation psychotrope pendant quelques instants. Le Cannabis est une plante qui fut énormément utilisée en Asie, déjà au Néolithique. La fibre de ce type de plante était déjà utilisée en 600 avant J.-C. en Chine, mais aussi en Europe pendant le Moyen Âge , afin de créer tout type de vêtements, notamment en mélangeant du lin à cette fibre.

En effet, il s’agit la fibre de cannabis est extrêmement résistante et était aussi utilisée afin de faire des cordages, de l’isolant thermique et sonore, et même du papier à l’époque.

Côté législation, que dit la loi française ?

Vous le savez probablement déjà, mais la possession, le transport, la vente et la culture de cannabis, mais aussi sa consommation, sont interdits en France et les sanctions encourues sont assez importantes : vous encourez une amende de 200 euros à payer immédiatement en cas de détention de cannabis en petite quantité ou de consommation. Mais ce n’est pas tout, car vous pouvez aussi être saisi en justice correctionnelle, ou vous encourez un an de prison et 3750 euros d’amende dans ce cas.

Notez aussi que le trafic organisé de stupéfiants, quels qu’ils soient, expose ses pratiquants à une peine de 10 à 30 ans de prison ainsi qu’à une amende pouvant s’élever à 7 500 000 euros.

Côté pratique, quel matériel faut-il pour faire pousser du cannabis ?

Si vous souhaitez tout de même vous risquez à la culture intérieure de cannabis, malgré ce qui a été dit sur le côté illégal de cette culture et les sanctions encourues, alors voici le matériel nécessaire, outre les graines, la terre et les pots, bien sûr :

  • Serres, chambres ou armoires de culture intérieure
  • LED horticoles, lampes de croissance et de floraison, lampes UV spécifiques
  • Système de ventilation
  • Contrôle climatique et thermique
  • Gaines de ventilation
  • Guide de culture

La culture intérieure du cannabis se fait comme n’importe quel autre type de plante qui peut aussi pousser en intérieur, qu’il s’agisse de fleurs, arbustes ou même légumes et herbes aromatiques, si ce n’est qu’il faut impérativement installer une chambre de culture.

La première étape est de choisir le type de plante que vous souhaitez faire pousser, et cela varie selon vos envies. Les sites de vente en ligne ainsi que les glossaires botaniques en ligne expliquent généralement les différences et les usages entre les variétés.

Ensuite vient le moment d’installer votre espace de culture. Ici, il y a deux écoles : les espaces de culture faits maison, avec des bâches, lampes et chauffages, ou les espaces de cultures « pros » qui sont vendus dans les magasins spécialisés.

Bien sûr, la seconde solution est la plus sûre pour faire pousser les plants de cannabis sans rencontrer de problèmes. Vous pourrez soit acheter le tout de manière indépendante, soit acheter des kits pour débutant contenant plusieurs accessoires ainsi que des chambres de cultures, selon les sites.

Une fois que vous aurez installé votre chambre de culture, ainsi que l’aération, le chauffage et le contrôle de l’humidité ou monté votre armoire de culture en kit, alors il est temps de passer au semi des graines. Pour cela, achetez des pots à semi, remplissez les simplement de terre normale si vous avez choisi une espèce facile à faire pousser, ou suivez les conseils de votre vendeur dans le cas où la variété choisie est un peu plus spéciale, puis plantez la graine.

Il vous faudra ensuite être patient et veillez à ce que la terre reste humide, sans qu’elle soit inondée, jusqu’à ce que la graine germe. Une fois que les premières feuilles apparaissent, rempotez dans un pot plus grand. Après ce rempotage, arrosez la plante modérément et surveillez sa pousse, jusqu’à ce que la plante ait atteint sa maturité, moment auquel vous passerez à un deuxième et dernier rempotage.

Après ce dernier, une seule chose à faire : continuer à arroser la plante quand celle-ci en a vraiment besoin et garder la température ainsi que l’humidité constantes et adéquates.

Et le prix alors ?

Le prix dépend du type de chambre choisi, du type de graine, du nombre de plants, de l’électricité consommée, etc.

Disons qu’en prenant une chambre de culture de 100 x 100 x 200 cm, vous en êtres déjà à plus de 100 euros, les lampes nécessaires se situent entre 75 et 300 euros selon le type de celles-ci ainsi que leur taille, un bon contrôleur de température et humidité coûte dans les 50 euros minimum, et les gaines de ventilation (sans le système) coûtent environ 10 à 20 euros pour deux, si vous prenez des gaines plastique et alu.

Il faut donc compter un minimum de 300 euros, sans le système de ventilation, les pots, la terre et les graines, afin de pouvoir commencer une culture. À cela s’ajoutera, bien sûr, le prix de l’électricité consommée. Vu les coûts engendrés, réfléchissez bien à ce que vous désirez acheter et faire avant de faire un quelconque achat.

About the author

Irma Smith