Potager

Pourquoi avez-vous tout intérêt à broyer vos végétaux et comment procéder ?

comment broyer ses végétaux
Written by Irma Smith

Si vous êtes en train de réaménager votre jardin, souhaitez le rafraîchir quand vient le printemps ou vous débarrasser des feuilles mortes et brindilles en automne, vous allez probablement vous retrouver avec des déchets végétaux et devrez trouver un moyen de vous en débarrasser.

Au lieu de les ramasser et de les porter dans un centre de recyclage, vous pourriez peut-être les broyer et les utiliser dans votre jardin.

Mais quel matériel utiliser ? Et quels sont les avantages à broyer des végétaux soi-même ?

5 bonnes raisons de broyer “ses” végétaux ?

1/ Pour faire du bon compost !

Le premier avantage lors que vous broyez vos végétaux, c’est de pouvoir utiliser le broyat obtenu afin de créer du compost.

Grâce à ce dernier, vous pourrez rendre votre terre plus fertile, ce qui peut être utile si vous avez un potager ou des parterres de fleurs.

Si cela prend du temps de faire un bon compost, vous pourrez néanmoins économiser de l’argent et surtout profiterez d’un engrais naturel sans aucun produit chimique.

2/ Pour faire du paillage

Pailler le sol autour de vos plantes vous permettra de les protéger et de les tenir au chaud.

Pour cela, on utilise généralement de la paille ou des copeaux de bois, mais vous pouvez aussi utiliser le broyat obtenu avec les végétaux que vous avez passés au broyeur.

3/ Pour faire de la litière

Après avoir fait sécher votre broyat, vous pourrez l’utiliser comme litière pour vos animaux domestiques, par exemple pour des lapins ou cochons d’Inde, et cela vous permettra encore une fois de faire des économies.

4/ Pour aménager votre jardin

Si votre broyat n’est pas trop fin et que vous en avez en très grande quantité, vous pouvez l’utiliser afin d’aménager votre jardin, par exemple en créant des allées entre les parterres de fleurs, ou afin de recouvrir la terre de ces derniers et donner un aspect plus esthétique.

5/ Pour la planète, et pour réduire votre impact environnemental

Enfin, broyer vos végétaux vous permet de réduire l’impact écologique et environnemental.

En effet, vous n’avez donc plus à les apporter en déchetterie et réduisez les temps de transport, mais de plus, vous n’aurez plus besoin de produits chimiques pour nourrir vos plantes et les aider à pousser.

Comment broyer les végétaux correctement ?

broyeur vegetaux

De quels outils avez-vous besoin ?

Pour broyer les végétaux, c’est simple, il faut un bon broyeur.

Il en existe un très grand nombre, certains plus puissants que d’autres, et à des prix allant de 200 euros à plusieurs milliers d’euros.

L’important lors d’un achat, c’est de bien cerner vos besoins et acheter un appareil en conséquence.

Sachez qu’il existe des broyeurs thermiques et électriques, le premier étant fait pour une utilisation professionnelle ou intensive, car ils sont plus robustes et beaucoup plus puissants, alors que les seconds sont 2 fois plus faibles, mais restent suffisants pour une utilisation occasionnelle et domestique.

Néanmoins, si vous n’avez pas de broyeur ou que vous ne souhaitez pas en acheter, vous pouvez alors vous tourner vers la location de matériel de broyage. Vous pourrez trouver, en ligne et dans les boutiques proposant la location, un grand nombre d’outils qui pourront vous servir non seulement au broyage, mais aussi à l’entretien de votre jardin.

Quels sont les végétaux que l’on peut broyer ?

Selon la puissance du broyeur, vous pourrez broyer presque tous les végétaux, en commençant par les fleurs fanées, les feuilles mortes, les brindilles, les végétaux secs et du bois vert.

Vous ne devriez cependant pas essayer de broyer des morceaux de bois durci étant plus épais que 0,3 cm, voire 0,5 cm pour les broyeurs les plus puissants, au risque d’abîmer les lames et mécanismes de la machine. Si vous avez besoin de broyer de très larges branches et morceaux de bois, pensez à les couper avant, ou faites appel à des professionnels qui auront du matériel bien plus adapté.

Quand broyer les végétaux ?

En automne comme au printemps, lorsque vous taillez vos arbres, taillez et élaguez vos haies et arbustes, mais aussi vous débarrassez des feuilles et plantes mortes avant l’arrivée de l’hiver. C’est probablement les saisons où vous produirez le plus de déchets végétaux et donc aurez le plus besoin d’un broyeur.

Consignes de sécurité

Le plus important, c’est de rester en sécurité. Lorsque vous utilisez un broyeur, il est important de bien suivre les instructions contenues dans le manuel utilisateur fourni lors de l’achat, mais aussi d’entretenir et de nettoyer votre appareil après chaque utilisation et vérifier que rien ne risque de bloquer les mécanismes avant utilisation.

De plus, afin d’assurer votre propre sécurité au maximum, vous devriez porter des vêtements de travail adéquats et bien protéger vos yeux grâce à des lunettes de protection, ainsi que vos mains à l’aide de gants de jardinage ou de travail.

Attention aux réglementations

Les broyeurs étant des appareils relativement bruyants, il est possible qu’ils soient soumis à des réglementations d’utilisation et que vous ne puissiez donc pas l’utiliser n’importe quel jour et à n’importe quelle heure. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter la mairie de votre commune.

About the author

Irma Smith