Super Plantes

Les bienfaits du curcuma, une plante médicinale par excellence

bienfaits du curcuma
Written by Irma Smith

Plante aux multiples vertus, le curcuma est utilisé depuis des milliers d’années comme épice en cuisine. En effet, il s’associe harmonieusement avec le curry.

Cependant, même si certains trouvent que tout ce qui est épicé est mauvais pour la santé, le curcuma déroge à la règle. Au-delà de son usage alimentaire, il est doté de plusieurs propriétés préventives et curatives.

D’après les estimations, le curcuma est à même de soigner plus de 600 maladies. Découvrez-en davantage sur ses bienfaits à travers ce guide.

Le curcuma, qu’est-ce que c’est ?

Le curcuma est une plante dont le rhizome (partie souterraine) fait l’objet de nombreuses recherches approfondies depuis de nombreuses années. Cette plante médicinale de la famille des zingibéracées est l’une des plus puissantes au monde.

Mais quelles sont ses origines et quelles sont ses utilisations originelles ?

Les origines et l’histoire du curcuma

Le curcuma est une plante médicinale originaire du sud de l’Asie. De nombreux pays comme le Sri Lanka, le Bangladesh, l’Inde et le Myanmar en sont des producteurs. Cependant, l’Inde reste en tête de liste. Il est d’ailleurs utilisé dans ce pays depuis des temps immémoriaux.

Cependant, des écrits sanskrits en font cas depuis le IVe siècle de notre ère lorsque la Chine semble l’avoir connu peu avant le VIIe siècle. Il fut importé en Europe au XVIIIe siècle par les grandes puissances navales de l’époque. Depuis, plusieurs études scientifiques ont démontré les bienfaits du curcuma pour la santé.

Les utilisations originelles du curcuma

Cette plante médicinale est utilisée dans les plus anciennes médecines au monde. En pratique, il représente l’un des éléments essentiels de la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine indienne dite ayurvédique pour stimuler la digestion. Il est également utilisé pour traiter les troubles digestifs.

Par ailleurs, il est beaucoup présent comme épice dans la cuisine indienne et sri-lankaise. Puisque la reconnaissance des propriétés de cette plante n’est que récente en occident, son histoire s’écrit également au futur. En effet, de nombreuses recherches scientifiques portant sur sa capacité à traiter certaines maladies sont toujours en cours.

Pourquoi faut-il consommer du curcuma ?

La réponse semble évidente puisqu’on le consomme généralement en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé. Mais, de façon concrète, d’où tire-t-il toutes ces vertus ? Aussi, quelles sont les propriétés qu’on lui reconnaît à ce jour ?

La curcumine, l’ingrédient fétiche du curcuma

La curcumine est le principe actif qui confère au curcuma ses vertus préventives. Ce composant est à la fois antioxydant et hypocholestérolémiant. En effet, des essais cliniques effectués en Chine depuis les années 87 ont démontré que la curcumine contenue dans le curcuma a la capacité de baisser le taux de cholestérol dans le sang. Par ailleurs, grâce à cette molécule le curcuma figure parmi les cinq plantes les plus antioxydantes au monde.

Les propriétés captivantes du curcuma

Les propriétés du curcuma sont assez nombreuses pour être étalées en quelques lignes. Cependant, on peut décliner ses propriétés les plus captivantes. Outre ses propriétés digestives, les chercheurs se focalisent davantage sur les bienfaits du curcuma dans la prévention et le traitement de nombreux cancers. Les cancers des poumons, du sein, du côlon et de la prostate sont quelques exemples.

Ce qui a mis la puce à l’oreille de la communauté scientifique est que les populations asiatiques malgré la pollution atmosphérique élevée justifient d’un taux de cancer huit fois plus faible que dans le reste du monde. Les recherches ont donc conduit au curcuma consommé quotidiennement dans ces pays. En effet, la curcumine fait régresser les lésions précancéreuses internes et externes à l’instar des polypes intestinaux.

Outre les propriétés anticancéreuses de cette plante, d’autres études ont montré qu’elle aide à renforcer le système immunitaire et qu’il améliore considérablement les défenses naturelles. De même, elle permet de booster les chimiothérapies et des études ont prouvé sa capacité à améliorer les fonctions cognitives. Il protège d’ailleurs le cerveau de façon efficace contre la maladie d’Alzheimer. D’autre part, il est aussi reconnu comme un très puissant anti-inflammatoire.

Par ailleurs, les propriétés du curcuma s’étendent également à la gastro-entérologie, la rhumatologie ainsi que la neurologie.

Comment consommer le Curcuma ?

Le curcuma peut être consommé sous plusieurs formes.

En cuisine, il peut être utilisé comme épice en poudre. En effet, sous cette forme, il n’est pas cher et il est liposoluble. Il est aussi possible d’utiliser le rhizome frais râpé ou en petits morceaux. De plus, de nombreuses personnes le consomment également sous forme de complément alimentaire. Cette alternative fournit en effet un supplément de curcumine très utile pour l’organisme.

En pratique, il est conseillé de consommer 1 g de curcumine par jour. Pour une meilleure absorption de cette molécule, on peut associer la pipérine (poivre noir), le gingembre ou le fenugrec au curcuma. Il a l’avantage d’être consommable cuit, cru, râpé ou encore sauté. Ainsi, le rhizome du curcuma peut être dégusté en jus, en thé, en sauce, en soupe, en salade, et même avec des légumes.

Considérant la multitude des recettes à base de curcuma, vous pouvez facilement l’intégrer à votre alimentation quotidienne.

Que retenir de ce guide sur les bienfaits du curcuma ?

Le curcuma est une plante médicinale aux multiples vertus préventives comme curatives. Il est excellent pour la digestion, mais il peut aussi prévenir le cancer et diminuer les inflammations. À ce jour, les scientifiques continuent de lui découvrir d’autres potentiels usages en matière de santé humaine. De plus, en considérant l’étendue de son pouvoir, l’importance de sa consommation quotidienne devient une évidence.

Source : santescience.fr : la science des thérapies naturelles 

About the author

Irma Smith